1865-2015 – Les 150 ans de la Station de Sauvetage d'Audierne

Sortie du canot de sauvetage (SNS 068) Amiral AMMAN de la station SNSM de la baie d'Audierne.

   Cette année nous avons célébré les 150 ans de la station de sauvetage d'Audierne. Cette station est ainsi une des plus anciennes en France. Créé en décembre 1865, la station de sauvetage d'Audierne a été la 4ème station ouverte en France par la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés. Audierne fait suite chronologiquement à Barfleur, Saint-Jean de Luz et Saint-Malo.

Ch26 - Les 5 batesux de sauvetage venu pour les 150 ans le la station SNSM d'AudierneLes 5 bateaux de sauvetage présents le 2 août 2015

  • Prince d'Eckmühl de Saint Guenolé Penmarc'h
  • Ville de Paris de l'Ile de Sein
  • Amiral Amman d'Audierne
  • Margodig de Loctudy
  • Penn Sardin de Douarnenez

La station d'Audierne renommée Baie d'Audierne présente deux particularismes :

   - Pendant 85 ans la station a concentré ses activités et ses moyens sur le port d'Audierne, depuis maintenant 65 années les proches communes d'Audierne sont étroitement impactées par son rayonnement. Le siège social de la station se situe à Plouhinec (Poulgoazec), l'abri du canot est à Esquibien et la Jeanne-Pierre II, le second canot de la station, a régulièrement son mouillage dans le port d'Audierne. Les canotiers depuis de nombreuses années habitent dans l'ensemble du Cap-Sizun. Les sauveteurs du Cap-Sizun ont ainsi peut-être amorcé la tendance qui se dessine au plan national de regroupement, de mise en commun de moyens et de compétences, en oubliant les frontières des paroisses et les esprits de clochers.

   - Au sortir de la guerre 39-45 les sociétés de sauvetage sont exsangues (canots et abris détruits partiellement). Les moyens pour reconstruire manquent cruellement et on envisage un instant de fusionner la SCSN et les HSB (Hospitaliers Sauveteurs Bretons). Mais c'est encore trop tôt pour l'ensemble des stations des côtes françaises.

   Le seul canot à moteur des HSB qui ait survécu au conflit est le Capitaine de Vaisseau de KERROS de la station du Loch en Primelin, mais le port s'est ensablé en 5 ans et la station n'est plus opérationnelle. A Audierne c'est toujours le Général BEZIAT à voiles et avirons qui est en service et pour intervenir au delà du môle du Raoulic, un canot motorisé serait d'une grande utilité.

   Au sein des deux sociétés de sauvetage SCSN et HSB la décision de transférer le canot du Loch à Audierne est prise et la station d'Audierne sera administrée par les HSB. Avec sa double culture, la station d'Audierne est déjà prête à assimiler la fusion des deux sociétés de sauvetage qui deviendra effective en 1967 avec la création de l'actuelle SNSM

   Mais revenons à l'histoire … En 1865 la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés (SCSN) créée une station de sauvetage sur Audierne – Le petit cabotage et la pêche sont très actifs, l’endroit est l’un des plus dangereux des côtes de France. En effet, une barre se forme à l’entrée de la rivière dès que souffle le vent du sud. Les différents bateaux de sauvetage furent donc très souvent mis à l’eau pour protéger la rentrée des bateaux de pêche … ces sorties préventives ont maintes fois sauvé des vies.

Du temps de la SCSN, il y eut 3 différents bateaux à voiles et avirons à Audierne

- A l'instar des premiers canots de la SCSN le premier canot en bois d'Audierne n’aura pas de nom (on le connaîtra sous son matricule: 7) : C’est un 9 mètres 78 à redressement d’origine anglaise (chantier Forrest and Son) – il sera en service de 1865 à 1891.

- Le 2ème canot sera l'Amiral ROZE, 10 mètres 10 à redressement fabriqué en bois au chantier Augustin Normand du Havre : il sera en service de juillet 1891 à 1903.

Ch26 - Canot de sauvetage Amiral Roze
Canot Amiral ROSE : Bénédiction de la mer


- Le 3ème canot, le Général BEZIAT, aura les même caractéristique que son prédécesseur, inauguré le 21 juin 1903, il restera en service jusqu’en 1949. C’est un canot pour 12 hommes dont 10 nageurs. Son poids est de 2,6 tonnes.


Vidéo remarquable de 1931 - Reconstitution d'un sauvetage avec le canot Général BEZIAT

Ch26 - Canot Général Béziat - 24 août 1931aCh26 - Canot Général Béziat - 24 août 1931b

 

 

 

 

 



Le Général BEZIAT mouillé sous la barre en 1931, prêt a intervenir

   En 1949 il est vendu à l'entreprise Limousin qui est en charge de la construction de la digue de Sainte-Evette. Il sera équipé en 1950 d'une station de pompage pour scaphandrier.

Ch26 - Ancien Canot de sauvetage Général BéziatL'ancien canot de sauvetage Général BEZIAT transformé en station de pompage
(Cliché issu du film Retour vers Audierne de hervé PERNOT)

   Au cours de cette longue période (1865-1954) Audierne sera en France la station qui effectuera le plus de sorties de sauvetage. Molène est en seconde position et Sein au troisième rang, ces 3 stations distançant très largement les autres stations du littoral français.

   En février 1949, le Capitaine de Vaisseau de KERROS est donc transféré du Loc'h sur Audierne, mais comme l’abri n'est pas encore été construit le canot est « garé » au font du port d'Audierne.

Ch26 - Canot CV de Kerros au font du port d'AudierneLe canot Capitaine de Vaisseau de KERROS au font du port d'Audierne

   En septembre 1949 les H.S.B décideront d’équiper la station de Sainte-Evette d'un nouveau grand canot.
   Article de presse du OF de 1949 qui présente le futur canot pour Audierne

Ch26 - Construction en mai 1950 de l'abri de sauvetage de st Evette Construction de l'abri de sauvetage de St Evette en mai 1950

Ch26 - Fin des traveaux du port de St Evette

Fin des traveaux du nouveau port

   Le nouveau bateau construit par les chantiers navals de Fécamp arrive à Audierne le mercredi 18 avril 1951 et c’est le 20 mai que sont inaugurés la station et le bateau de sauvetage NADAULT DE BUFFON (en l'honneur du président-fondateur des H.S.B en 1873). Ce canot de grande navigation en bois a une longueur de 14,50 mètres et un poids de 22 tonnes. Il navigue à une vitesse de croisière de 9 nœuds. Il inaugure réellement l’ère du sauvetage moderne dans le Cap-Sizun. Ses deux moteurs de 140 CV lui donnent une grande autonomie.

Ch26 - Le Nadault de Buffon à la fête de la mer le 11 août 1957 Le NADAULT DE BUFFON à la fête de la mer le 11 août 1957

Ch26 - Nadault de Buffon - retour à l'abri apres la fête de la mer de 1957 Le NADAULT DE BUFFON - retour à l'abri apres la fête de la mer de 1957

En 1974 la vedette de 1ère classe « Jeanne-Pierre » lui succède. Elle ne donne pas entière satisfaction.

Ch26 - Le Canot de sauvetage Jeanne Pierre 1Canot de Sauvetage Jeanne-Pierre

   Le NADAULT DE BUFFON alors affecté à Bréhat est, suite à une refonte complète effectuée à Saint- Malo en 1975 (ajout d’un habitacle tous temps..), réaffecté à Audierne à la demande de l’équipage capiste.

Ch26 - Mise a l'eau du Nadault de Buffon

Le NADAULT DE BUFFON recaréné sur sa cale de lancement

   Une deuxième carrière commence alors. Bon nombre d’équipages se sont succédé à bord du NADAULT DE BUFFON durant sa longue carrière à Audierne.
   Maurice Yven du Loc’h en Primelin à été patron sur ces différents canots, et c’est en novembre 1989 qu’il réceptionne le nouveau canot tous temps « Amiral AMMAN » (du nom du président fondateur de la S.N.S.M résultant de la fusion des H.S.B et de la S.C.S.N en octobre 1967). Ce bateau de 17 mètres 60 vaut à l'époque environ 4MF et grâce à ses deux moteurs de 350 CV il file 18 nœuds. Ce n’est pas la vitesse qui prime mais davantage son comportement et sa navigabilité dans le gros temps.

   Le baptême du canot a lieu le 5 mai 1990 en présence de Monseigneur GUILLON, évêque de Quimper. Les bateaux de Sein, Molène, Douarnenez, St Guénolé, sont présents.

Ch26 - Baptême de l'Amiral Amman avec Mgr Guillon

Mrg GUILLON devant les personnalités

Ch26 - Baptême de l'Amiral Amman - La marraine baptise le canotLa marraine Mme LEBRET baptise le canot au champagne

Ch26 - Baptême de l'Amiral Amman - Mise à l'eau

Ch26 - Baptême de l'Amiral Amman - Bénédection avec les personnalitésMise à l’eau du canotAmiral AMMAN avec à son bord les personnalités

---------------------------------------

Ch26 - Canot SNSM Amiral AmmanLe canot SNSM Amiral AMMAN à la messe des naufragés de 2009

Ch26 - Messe des naufragés et péri en mer 2009Messe des naufragés et péri en mer en 2009

Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman 1Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman 2Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman 3Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman 4

---------------------------------------

Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman - retour à l'abri 1

Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman - retour à l'abri 2Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman - retour à l'abri 3Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman - retour à l'abri 4Ch26 - Canot SNSM Amiral Amman - retour à l'abri 5
Canot SNSM Amiral Amman - retour de mission en 2011

--------------------------------------------------------------------

Les 150 ans de la station mais aussi le 150ème anniversaire de la création du sauvetage organisé en France.

   Des quatre stations pionnières crées en 1865 Audierne est la seule en France à commémorer l'événement. Ces festivités se sont déroulées en présence du Président national de la S.N.S.M, Monsieur Xavier de la GORCE, André Le BERRE vice-président national ainsi que le Président de la station SNSM de la Baie d’Audierne, Monsieur Louis ARHAN et de très nombreux élus et bénévoles, dont certains venus de toute la Bretagne.

Ch26 - Xavier de la GORCE - Louis ARHAN - Bruno CLAQUINXavier de la GORCE - Louis ARHAN - Bruno CLAQUIN 

   C'est aussi l'occasion de faire le point, sur la SNSM bien sûr, et Xavier de la Gorce le fera remarquablement, précisant que la réalisation des missions de la SNSM dépend essentiellement de la générosité du public et de partenaires privés : 76 % des ressources annuelles de la SNSM sont d’origine privée et 24 % proviennent de financements publics (État et collectivités territoriales).

   Louis ARHAN le président de la station de la Baie d'Audierne et ancien patron du canot Amiral AMMAN précise que la station est à ce jour composée de 25 membres dont 2 femmes:

  • Le président: Louis ARHAN
  • Le Patron Jean-Yves KEROUEDAN
  • Des sous patrons: Didier GLOAGUEN, Didier HELOU, Dominique LAPART
  • 2 mécaniciens
  • 2 radio
  • 3 nageurs de bord
  • 1 infirmière
  • des canotiers

   Tous sont bénévoles et disponibles 24h/24. Ils peuvent appareiller dans un délai de 15 minutes. La station fait en moyenne une vingtaine d'interventions par an.

Ch26 - Les 5 bateaux de sauvetage - Dépot de gerbes en mémoire des marins disparusdépot de gerbes en mémoire des marins disparus

Ch26 - Les 5 bateaux de sauvetage - Grande parade nautiqueGrande parade nautique

Ch26 - Les 5 bateaux de sauvetage venu pour les 150 ans le la station SNSM d'Audierne 2Les 5 canots au retour de la parade nautique

 Vidéo de la grande parade nautique du 2 août 2015 avec dépôt de gerbes en mémoire des marins disparus

Vidéo de Tébéo sur la sation SNSM d'Audierne

Ch26 - 150 ans de la Station SNSM de la baie d'Audierne 01Ch26 - 150 ans de la Station SNSM de la baie d'Audierne 02Ch26 - 150 ans de la Station SNSM de la baie d'Audierne 03Ch26 - 150 ans de la Station SNSM de la baie d'Audierne 04

Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 05Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 06Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 07Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 08

Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 09Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 10Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 11Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 12

Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 13Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 14Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 15Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 16

Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 17Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 18Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 19Ch26 - 150 ans de Station SNSM de la baie d'Audierne 20


    Je ne sais qui avait invité les dauphins. Toujours est-il qu'un de leurs représentants était présent au plus près des canots de la SNSM à Sainte-Evette ce 2 août 2015.

 

Ch26 - Le dauphin de la parade nautiqueUn dauphin a suivi les bateaux de sauvetage au port après la parade nautique

Ch26 - Michel Bescou

   Un grand merci à Michel BESCOU qui m'a aidé dans la réalisation de ce chapitre et du suivant qui parlera de la station de sauvetage de l'ile de Sien.
Il est l'auteur de 2 livres qu'il faut absolument posséder pour tout connaître sur le sujet :
- Sauvetage en Cap-Sizun
- Coups de vents en Cap-Sizun

Ch26 - logo HSB