Notre Dame du Bon Voyage et du Bon Port

Ch24 - La chapelle au bout de la digue
   Emergeant de l’eau comme un doigt pointé à l’horizontale, la digue de la Baie du Loch Primelin désigne à son extrémité, un imposant promontoire rocheux dominé par la chapelle Notre Dame du Bon Voyage et du Bon Port. Ainsi juchée dans une majestueuse solitude, la chapelle semble assister, aux rendez-vous sans fin que se donnent le ciel et la mer : “ noces de joie ” dans le calme de ses eaux claires, “ étreintes de larmes ” dans l’effroi de ses tempêtes tant redoutées par les équipages ! Aussi était-il d’usage autrefois que les marins se signent en apercevant la chapelle tandis que les femmes, hantées par la peur des naufrages, s’y rendaient en prières. Traditionnellement, on faisait le tour de la chapelle à genoux en expiation de ses péchés...

Ch24 - La chapelle de Notre Dame du Bon Voyage 1
   Le pardon de Notre Dame du Bon Voyage a lieu tous les ans le deuxième dimanche de juillet. Le succès du pardon, drainant des fidèles venus des communes voisines mais aussi de la région de Douarnenez ainsi que du pays bigouden, s’explique sans doute par la beauté du site et la vocation de la chapelle sollicitée pour sa protection. Pendant longtemps des cortèges de pèlerins, partis de bonne heure de tout le sud de la Cornouaille cheminaient avec l’idée qu’il ne fallait surtout pas manquer la grand messe, suivie du traditionnel pique nique sur place ainsi que des vêpres. A l’issue de l’office, la procession se mettait en marche vers le calvaire, sa destination finale, conduite fièrement par la Grande Croix, portée à tour de rôle par deux hommes et tout juste escortée par la lourde statue de la Vierge dont la charge incombait à quatre solides gaillards qui n’auraient, pour rien au monde, cédé leur place à quelqu’un d’autre. Aujourd’hui, on ne déplace plus l’imposante statue de la Vierge installée dans le chœur de la chapelle au dessus de l’autel ; c’est une plus petite, portée par des femmes qui est utilisée le jour du pardon.

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 02Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 01

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 03Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 04

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 05Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 06

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 07Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 08

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 09Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage 10

 










Pardon de Notre Dame du Bon Voyage (années 1910)
 

   Il fallait voir, aux grandes heures de ce pardon, la foule des fidèles en costume du dimanche se pressant le long d’un cortège qui serpentait sur la crête de la colline avec les bannières flottant au vent, lequel malmenait la lourde étoffe brodée tenue par des porteurs expérimentés, puis, chose remarquable en ces contrées maritimes, les maquettes de bateaux hissées sur les brancards des ex-votos; il fallait entendre la ferveur des prières, scandées par le chant lancinant " d’Itron Varia ar veaj vad " dont les paroles reprises par des générations successives de pèlerins imploraient dans un même élan la pitié divine et la clémence des flots ! C’est ainsi que, massés au pied du calvaire les nombreux croyants écoutaient les paroles du prêtre ou du prédicateur et dont l’écho se perdait au loin, vers l’horizon marin.

Ch24 - Pardon de Notre Dame du Bon Voyage - Plogoff (environ 1937) aCh24 - Pardon de Notre Dame du Bon Voyage - Plogoff (environ 1937) c

 

 

 

 

 

 

Ch24 - Pardon de Notre Dame du Bon Voyage - Plogoff (environ 1937) d Pardon de Notre Dame du Bon Voyage - 1937

Ch24 - Pardon de ND de Bon voyage 1953 aCh24 - Pardon de ND de Bon voyage 1953 b

 

 

 

 



Pardon de Notre Dame du Bon Voyage - 1953

   Il est certain qu’en ce lieu coupé du monde, sur les hauteurs silencieuses d’une terre aride gagnée par la lande et la bruyère, une telle cérémonie chargée de spiritualité et de méditation, revêtait en des temps difficiles, une solennité particulière. C’est le cas aujourd’hui encore même si la foule se fait  moins dense ; la chapelle exerce toujours son attraction auprès des fidèles pleins de dévotion comme auprès des promeneurs solitaires ou non, venus se recueillir, flâner, goûter à la beauté exceptionnelle du point de vue…

Ch24 - Pardon ND du Bon Voyage 2002 - Bénédiction cloche Saint André 1Pardon ND du Bon Voyage - 2002 - Bénédiction de la cloche de la chapelle Saint André

Ch24 - Pardon de Notre Dame du Bon Voyage 2011 bPardon de Notre Dame du Bon Voyage - 2011

Ch24 - Pardon de Notre dame du bon voyage - procession 1
   L’histoire de la chapelle est liée à celle du manoir de KERAZAN en Cléden. A l’origine, le manoir de KERAZAN dépendait du marquisat de KERHARO, appartenant à la famille Saluden venue de Scandinavie. On y trouve trace dans les archives du prieuré de Quimperlé dès 1420.

   Construite à partir de 1699 sur une colline vide d’habitants, la chapelle est en fait un ex-voto, c'est-à-dire la concrétisation d’une promesse faite par un chrétien se trouvant en grand péril : c’est au seigneur Jean De TREANA que revient l’édification de cette dernière : Après avoir échappé à la noyade du côté de l’étang de Laoual, là où se trouvait la réserve d’eau d’un moulin, tout près de la Baie des Trépassés, le dit-seigneur promet à la mère de Dieu de lui élever une chapelle qui serait vue d’aussi loin que possible, de la terre comme de la mer !

Ch24 - Promesse de Jean De TREANA

Promesse de Jean DE TREANA


 Esquisse papier de Jean DE TREANA pour le projet de la statue

Ch24 - L'autel de Notre Dame du Bon Voyage 2

 
   La légende dit que c’est monté sur son âne que Monsieur de TREANA décida d’édifier la chapelle là où l’âne le conduirait et s’arrêterait. En fait, de manière plus prosaïque disons que les hauteurs de Kerven, non loin de son domaine de Kerstrat lui convenaient bien car ces terres lui appartenaient.

   Ainsi perchée sans voisinage aucun car exposée aux rigueurs du temps,  la chapelle rayonne et se voit de loin ; elle coiffe l’entrée de la commune de Plogoff et marque ce territoire extrême, semblable à une sentinelle veillant sur le destin des marins.

   Beuzec Cap Sizun, Pont Croix, Plouhinec, le fond de la Baie d’Audierne, Penmarc’h et même le Menez Hom sont par temps clair, dans son champ de vision à l’Est. Vers l’Ouest c’est L’Île de Sein et  Cléden qui peuvent jouir en toute quiétude de son regard bienveillant.

   Le 28 juin 1698, l’évêque de Quimper accorde une permission spéciale pour chanter une première messe sur l’emplacement arrêté de la future chapelle : elle aura lieu le 13 juillet 1698 et sera présidée par Messire De KERGUELEN, docteur en théologie, recteur de Meilars et originaire de Landudec.

Ch24 - La chapelle de Notre Dame du Bon Voyage 2

   Les travaux, sous la direction de M FAVENNEC, architecte à Pleyben, débutent à la fin de 1698 par la construction de la partie Est, la sacristie. Les ouvriers sont des bénévoles tous originaires du Cap : menuisiers, charpentiers, maçons travaillent jour et nuit, éclairés par des lampes à huile de poisson (Goulou Malaouen) fabriquées dans les ports du coin et que viennent leur porter des femmes ; on dit même que ces femmes chantaient des cantiques en gravissant la colline. La chapelle est en forme de croix latine, elle mesure 32 mètres de long, 9 de large et 15 au transept.

Ch24 - L'autel de Notre Dame du Bon Voyage1Ch24 - L'autel de Notre Dame du Bon Voyage2

 

 

 

 

 

 

 


   Achevée en 1703, la chapelle révèle un intérieur aux retables finement ouvragés de boiseries sculptées, rehaussés de couleurs vives et de dorures. Deux autels se font face : au Nord, celui dédié à St JOSEPH  et au Sud, celui dédié à Ste ANNE. Le retable principal comporte lui, deux œuvres en bois sculpté sur les thèmes de la Nativité et de la Fuite en Egypte. Coiffant l’ensemble, on découvre une belle la voute en bois, peinte de motifs d’ancres de marine et de roses des vents sur fond bleu. Au dessus des bénitiers, les blasons des seigneurs de KERAZAN sont taillés dans la pierre. Le placitre, qui est l’espace entourant la chapelle est matérialisé par un mur d’enceinte. Les pierres utilisées pour celui-ci proviendraient d’une ancienne chapelle, détruite en 1852, autrefois située à Pennéac’h (petit village à l'ouest de Bon Voyage) et dédiée à Saint Moëllien  (on la retrouve sous d'autre nom : Volien ; Molien ; Tramoelian ; Maudez)

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage - L'autel de Saint JosephCh24 - Notre Dame du Bon Voyage - L'autel de Sainte Anne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autel de Saint Joseph et de Sainte Anne

  

   Le 28 septembre 1711 Jean De TREANA décède à l’âge de 75 ans ; son corps sera inhumé dans la chapelle qu’il a fait construire avec tant de zèle.
   Le 28 juin 1712 a lieu la bénédiction de la première cloche ; elle a pour nom : René-Marguerite.

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage

   Des réfections ont lieu au XIXe siècle ; tout d’abord celle du clocher en 1835 (sans doute avec les pierre de l'ancienne chapelle de Saint Moëllien), réalisée par Clet MARZIN, maitre masson de Landrer puis c’est à l’intérieur de subir en 1892-93 un ensemble de réparations dues aux dégradations du temps mais après cela, la chapelle ne reçoit pas de soins particuliers si ce n’est durant le siècle écoulé quelques aménagements au niveau des vitraux et de la toiture.


   Cependant, la chapelle souffre et nécessite une intervention d’envergure : c’est alors que se créée en 1986, une mobilisation des habitants de Plogoff, conscients de la situation critique de leur patrimoine : l’association “ Les amis de la chapelle Notre Dame du Bon Voyage ” est née et se met aussitôt à l’ouvrage. Les travaux de restauration vont durer de 1986 à 1991, s’attachant à restaurer les lambris de la voute ainsi que ses motifs peints, recomposant  le texte en breton du cantique de la chapelle qui ceinture la partie haute de la nef et donnant à ce joyau du patrimoine ses couleurs vives et fraîches.


   La puissance publique aussi s’est mobilisée (Conseil Général), finançant un quart du coût des travaux mais tout le reste provient des campagnes de sensibilisation organisées par l’association porteuse du projet : fêtes, ventes, collecte de dons…Ainsi, la population, trois siècles après la pose de la première pierre est-elle au rendez-vous d’une histoire qui continue de vivre : la chapelle, toujours debout a su rassembler dans un même élan les enfants de ceux là même qui l’édifièrent ; un fil rouge en somme entre les générations.

Ch24 - Pardon de Notre dame du bon voyage - procession grande statueLa procession de la grande statue fin des années 1960

La procession de la grande statue en 1975

Ch24 - Pardon de Notre dame du bon voyage - procession 2
La procession de la petite statue de nos jours

 
   Une collection exceptionnelle de navires a trouvé place dans la chapelle qui leur sert d’écrin : ils portent la mémoire des marins qui en firent don au titre d’ex-voto : le Paquebot France, illustre ambassadeur navigua lui, sur toutes les mers du globe ; Le Richelieu, cuirassé de la Marine nationale, retiré du service en 1967  ; une maquette de thonier équipé de ses tangons et tape-cul. Enfin,  deux navires plus anciens, fin XIXe et début XXe : la frégate Melpomène appartenait à la flotte française et finira dignement ses jours comme vaisseau-école pour jeunes mousses. Et c’est avec La Seine, une belle goélette à quatre-mâts de la Compagnie Bordes (compagnie créée par Antoine-Dominique BORDES en 1849) que nous achevons ce tour d’horizon marin.

Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage - Ex-voto La MelpomèneCh24 - Notre Dame du Bon Voyage - Ex-voto La SeineCh24 - Notre Dame du Bon Voyage - Ex-voto Le RichelieuCh24 - Notre Dame du Bon Voyage - Ex-voto


   D’autres œuvres votives sont visibles dans la chapelle et rappellent ses liens étroits avec un peuple de marins souvent éprouvé : voici un autel orné d’ancres et de cordages, un autre affiche une nef portée par des angelots, plus loin c’est un crucifix dont le socle est une ancre et là, une bouée-couronne portant l’inscription “ Notre Dame du Bon Voyage, protégez-nous ! ” Les bannières sont tissées en l’honneur de la Vierge et de nombreuses plaques apposées sur les murs intérieurs témoignent de la reconnaissance des marins. Combien de destins singuliers sont ici rassemblés, combien de prières se sont élevées dans ces murs, combien d’êtres chers furent confiés à la protection de cet édifice tourné vers l’océan! La mer est immense et le Raz de Sein si terrible …

Ch24 - Banniere de Notre Dame du Bon Voyage 1


Histoire de famille :
   Dans les années 1950, le jour du pardon de N D de Bon Voyage, pendant les vêpres, on vit arriver trois marins de la commune de Plouhinec ; quelle ne fut pas la stupéfaction de l’assistance en prières ! En effet, ces derniers étaient “ communistes, purs et durs ” aux dires de mon grand oncle Jean ALANOU, pêcheur à Ste Evette et qui les connaissait bien. Intrigué, il leur demanda explication : en partant ce matin sur les lieux de pêche, l’un d’entre eux, évoquant le pardon de ND de Bon Voyage, jura de se rendre aux vêpres si la pêche était bonne ; pour cela il fixa le total de homards à pêcher au nombre de 50 ; tout en sachant que ceci était fort improbable. Et c’est une pêche exceptionnelle qui les attendait : 51 homards en tout ! Mais voilà qu’un tomba à l’eau, le compte était bon néanmoins… Chose promise, chose due et notre équipage dut venir rendre grâce à la Vierge qui les avait exaucés.  “ Les voies du Seigneur sont impénétrables ” comme on dit !
 

La Chapelle Notre Dame du Bon Voyage et du Bon Port  (vue du Ciel)

-------------------

Cantique de Notre Dame du Bon Voyage

 

Refrain
Notre dame du Bon voyage, guidez-nous sur la mer immense
Intron varia ar veach vad Hon hentchit war ar mor braz
Surtout protégez notre barque quand nous traversons le Raz.
Dreist pep tra mirit hor bagig pa vimp o tremen ar Raz

Couplet
Si vous êtes pour nous, Vierge sainte, une mère douce, bienveillante
M'ar bezit deomp, gwerc'hez santel eur Vamm dous, madelezus
Nous regardons votre chapelle toujours belle, resplendissante.
Ni zalc'ho ive ho chapel Bepred kaer, ato skedus

Quand le vent se déchaînera capable de nous jeter sur roc
Pa ve dirollet an avel goest d'hor skei ouz ar herreg
Nous regarderons votre chapelle en vous invoquant de tous cœur
Ni a zell warzu ho chapel ouz ho pedi, kalonek

Comme un phare béni, Vous nous procurez la lumière
Evel eun tour-tan bebbiget, Houi a ro deomp sklerigenn
Vous défendez le marin, de la menace des rouleaux écumants
Houi zifenn ar vartolodet, ouz kounnar an tarzion gwen

 Ch24 - Notre Dame du Bon Voyage - Intro Vria ar Veaj vad